Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 20 juin 2017

Scroll to top

Top

10 Comments

Mons et compagnie

Mons et compagnie
alafindelaroute

A 1 heure de route de Bruxelles et de Lille et à 15 minutes de la frontière française, la « petite » ville de Mons est une escale charmante. On a passé une journée dans le secteur dans le cadre du 3e Salon des blogueurs (*), entre le centre-ville et le « jardin des mondes » de Pairi Daiza, à quelques kilomètres au nord (environ 30 minutes). Un « blogtrip » qu’on a choisi parmi une dizaine organisé dans les différentes provinces de Belgique.

 

Mons et merveilles

thumb_IMG_3528_1024

 

Mons est une ville de Wallonie, francophone, d’un peu moins de 100 000 habitants, riche d’Histoire et de culture, qui a son propre port de plaisance. On n’en a vu qu’une petite partie mais pas la moindre : la vieille ville, avec ses faubourgs et ses rues pavées, dominée par un beffroi emblématique classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

thumb_IMG_3557_1024

 

On a visité la ville de façon assez insolite, en testant un jeu de piste digital, Urban gaming, une invention belge jusque-là réservée aux comités d’entreprises et sur le point de s’adresser au grand public. C’est Xavier qui nous a présenté son projet.

Le principe est de découvrir, via une application mobile  (une tablette ou un téléphone portable) une ville de façon ludique. Ce qu’on a fait, divisés en deux équipes de quatre (on était séparés tous les deux). Equipe « Mons et merveilles » vs « Team panda ». C’était un dimanche matin du mois d’avril et on était quasi seuls dans les rues.

 

thumb_IMG_3629_1024

 

On a été lâchés dans la ville pour une heure et demie, le long d’un parcours dévoilé au fil de questions et de lieux emblématiques de la ville. On a appris plein de trucs en s’amusant. Ce qu’est le Doudou par exemple (un festival local) ou pourquoi les notes de musique s’appellent do, ré, mi (un chant latin). On a grimpé dans le beffroi (il y a un ascenseur), posé avec des ailes d’ange devant la collégiale, aperçu de charmantes petites boutiques et des graffs sympas. Et relevé au passage quelques défis rigolos (poker la page pour remporter des points supplémentaires, jouer à saute mouton avec des inconnus, poser comme la famille royale…) A chaque fois, les étapes sont validées par une photo, une vidéo ou une réponse…

 

thumb_IMG_3658_1024

 

On a aussi vu celui que tout le monde appelle le « Mikado » (The Passenger), une structure en bois monumentale de l’artiste flamand Arne Quinze, assez décriée à son installation. Tombée en 2014 avant d’être reconstruite, elle est immanquable au 31 rue de Nimy, juste devant l’église. Créée dans le cadre de « Mons 2015 » (capitale européenne de la culture), il est prévu qu’elle y reste 5 ans. Quoi qu’on en pense, elle est hyper visuelle (moi, Delphine, je l’adore).

 

thumb_DSC06577_1024

thumb_IMG_3695_1024

 

Au rang des immanquables, ne ratez pas la Grand-place avec son Hôtel de ville, son théâtre et son petit singe en fer forgé, le « grand’garde ». Plus que centenaire, la tradition veut qu’on lui touche la tête de la main gauche pour voir son vœu réalisé.

 

thumb_IMG_3568_1024

 

Le grand moment ici est la fête du Ducasse de Mons, le fameux « Doudou » (qui a aussi son musée). Les festivités, en plusieurs parties, ont lieu au printemps et changent de date chaque année (c’est le dimanche après la Pentecôte). Cette grande fête traditionnelle, entre feria et carnaval, classée au patrimoine oral de l’Unesco, se déroule en plusieurs temps avec notamment la reconstitution d’un combat entre Saint-Georges et le dragon, qu’on appelle Lumeçon. Et le Doudou, c’est l’air de musique qui rythme les festivités.

 

 

221553_copyright_gregory_mathelot_-__dsc7251_-_004

Photo DR Visit Mons

 

De nombreuses personnalités et artistes ont marqué/parlé de la ville : l’écrivain Victor Hugo, le poète Paul Verlaine, le chanteur Salvatore Adamo (Belge d’origine sicilienne, citoyen d’honneur de la ville qui s’est fait connaître en 1959 au Théâtre royal de Mons en remportant un concours/radio-crochet de Radio Luxembourg) mais aussi l’acteur américain Kirk Douglas. Il y a tourné en 1955 un film sur la vie de Van Gogh qui a été marquant dans sa carrière (« Lust for life », « La vie passionnée de Vincent Van Gogh » en français).

Les résultats de notre jeu de piste ont été dépouillés en terrasse sur la Grand-place (qu’on vous conseille). Bien sûr, la team Panda (celle de Delphine) a gagné !

 

thumb_IMG_3875_1024

 

Le coin pratique / Mons

> Site officiel de l’office du tourisme de Mons : http://www.mons.be/

> Site du Doudouhttp://www.doudou.mons.be/

> Site d’Urban Gaming : http://www.urbangaming.be/

> Où dormir ? Mons propose quelques hébergements. A voir ici.

 

 

 

 

 

Le Jardin des Mondes de Pairi Daiza

thumb_IMG_4140_1024

 

On a mis du temps à savoir ce qu’on avait réellement pensé de ce « zoo » (peut-être d’ailleurs qu’on cherche encore). C’est pourtant lui qui nous a décidé à choisir ce blogtrip-ci. Et pourtant on n’en a toujours pas d’idée fixe. En fait, il ne faut pas le considérer exactement comme tel, mais plutôt, comme son nom l’indique, comme « un jardin des mondes« .

A une heure de Bruxelles et une demi-heure de Mons, Pairi Daiza (ex Paradisio, qui veut dire « jardin clos » et serait la plus ancienne dénomination du Paradis), est un domaine immense, sur le territoire d’une ancienne abbaye. Il est divisé en sept « mondes » dont trois « seulement » accueillent des animaux (5000 au total), selon leur aire géographique dans le monde. Les stars sont les pandas géants (Hao Hao et Xing Hui), prêtés pour 15 ans par la Chine. Mais il y a aussi des éléphants, des pandas roux, des loutres géantes, des fauves, des rhinocéros… Il y a régulièrement des nouveautés (en 2016 les koalas et les gorilles).

 

thumb_IMG_4515_1024

thumb_IMG_3971_1024

 

On y est allés un dimanche d’exceptionnel beau temps, le premier de la saison, et il y a avait énormément de monde (pas loin d’être record). Ce qui nous a un peu gâché la visite, il faut bien l’avouer.

 

thumb_IMG_4514_1024

 

On a commencé par manger dans l’un des restaurants du parc (le buffet asiatique). On n’y est pas restés très longtemps, mais on a eu le temps d’en voir un bon morceau.

 

thumb_DSC06590_1024

 

Sur l’immense domaine se côtoient des bâtiments d’époque, des volières et des reconstitutions plus vraies que nature de temples asiatiques, de villages africains, des fermes, des plantes… Sur le cadre, rien à dire. Il est absolument charmant. Le parc cultive même son propre riz (exclusivement pour les animaux).

 

thumb_IMG_5138_1024

 

La visite, guidée par l’un des responsables soigneurs, était particulière, spéciale pour nous (elle n’est pas proposée au grand public). On est d’abord allés rencontrer un éléphant (Mana, 54 ans), puis les pandas. Leur grotte étant prise d’assaut, on a eu la chance d’entrer dans leurs quartiers « privés », un moment rare (mais très privé… donc pas de photos). Puis on a assisté au nourrissage des loutres géantes, vu les pandas roux, les oiseaux et enfin les chauves-souris (dans l’ancienne tour). On a bien cru qu’elles nous avaient fait pipi dessus (mais il paraît que c’était de la condensation ou on nous a promis que ça porte bonheur !).

 

thumb_IMG_4192_1024

 

L’avis général a été mitigé. Même si les animaux semblent en pleine forme (on vous l’assure, ayant déjà vu des zoos où ils ne l’étaient pas), la place qui leur est réservée semble plus petite que l’immense réservée aux humains… Encore en développement, Pairi Daiza a d’autres défauts, comme son parking payant (7 euros) ou le fait de devoir parfois marcher longtemps avant de découvrir d’autres animaux.

Mais, en même temps, ce jardin des mondes, pour une sortie en famille, a quelque chose en plus. Il est magnifique et, on le répète comme on nous l’a répété, ce n’est pas un zoo au sens où l’on l’entend, mais plutôt un parc, un grand jardin botanique et de promenade dans lequel il y a aussi des animaux. Il est à part dans les grands « zoos » que l’on connaît, et on lui préfère quand même celui de San Diego ou de Beauval (si classement il y a besoin).

 

thumb_IMG_4740_1024

 

Mais Pairi Daiza ne nous a pas attendus. Il récolte régulièrement tous les suffrages et reste le « meilleur » parc d’attraction de Belgique et dépasse régulièrement le million de visiteurs annuel.

 

 

Le coin pratique / Pairi Daiza

> Site internet de Pairi Daizahttps://www.pairidaiza.eu/

> Adresse : Pairi Daiza – Domaine de Cambron à B-7940 Brugelette (Belgique)

> Horaires d’ouverture : Ouvert 7 jours sur 7 de fin mars à début novembre (de 10 heures à 17h15 ou 19 heures selon les périodes de l’année).

> Tarifs : tickets moins chers sur internet (réduction de 1,20 euros). Entrée gratuite pour les enfants de moins de 3 ans. 31 euros (adultes), 26 euros (enfants de 3 à 11 ans), 29 euros (seniors à partir de 60 ans). Abonnements annuels. Voir sur le site. + 7 euros de parking payant sur place (réfléchir à venir en train, car il existe des combos train-zoo très avantageux. Arrêt à la gare de Cambron-Casteau puis une dizaine de minutes de marche)

> Où dormir ? A l’extérieur du parc, du côté de Mons, Lessines ou ailleur. Voir les logements ici

 

thumb_IMG_5086_1024

 

Dans le cadre du 3e salon des blogueurs de voyage We Are Travel 2016, nous avons été invités à ces visites. Les autres blogs participants : Amandine et François d’Un sac sur le dos, Audrey de Roulettes et sac à dos, Gaïa (sans Gilda) des Aventureuses, Clo d’Evasions gourmandes, et Nadia d’Un Monde au poil. Merci à Sophie de l’office belge de tourisme de Wallonie-Bruxelles qui nous a servi de guide.

Comments

  1. Nostalgie quand tu nous tiens !
    Superbe article les copains ! J’ai été plus que ravie de partager cette journée avec vous et surtout de vous rencontrer ! Vos photos sont canons !
    La Team Panda a bien géré, n’est-ce pas Jean-Philippe ?! 😀

    Je vous embrasse et j’espère vous recroiser quelques part dans le monde, sur les routes américaines qui sait !

    • alafindelaroute

      Pareil Clo des bisous! JP a oublié le score 🙂

  2. Les loutres géantes je les adore ♡ pairi daiza est à ce jour mon parc animalier préféré, le décor est très beau aussi !

    • alafindelaroute

      Tu n’es pas la seule à nous le dire, ça donne envie de réessayer 🙂 Bises

  3. Il y avait en effet un monde fou d’après tes photos ! Finalement, je ne regrette pas de ne pas avoir eu ce blogtrip, mais si du coup ce n’est pas encore pour cette fois que je verrais des pandas. Faut vraiment que je me motive à aller à Beauval…
    Sinon le parc animalier à l’air magnifique, même si ce n’est pas vraiment un zoo, les décors sont sublimes et dépaysants !

  4. Je ne connaissais pas mais la ville semble ne pas manquer d’intérêt…

  5. Je savais pas que tu visitais Mons à Wat16 ! L’an dernier j’ai visité la ville et un peu plus tard j’ai manqué la fête du Doudou, on parlait de possible attentat à la bombe…alors j’ai évité d’y aller par peur. Mais à ce qu’on me dit c’est vraiment à faire. Sinon pour le parc animalier, c’est super d’avoir des photos, car celles de mes parents sont pourries et je n’avais pas une vue d’ensemble comme les tiennes ^^

  6. Je savais pas que tu visitais Mons à Wat16 ! L’an dernier j’ai visité la ville et un peu plus tard j’ai manqué la fête du Doudou, on parlait de possible attentat à la bombe…alors j’ai évité d’y aller par peur. Mais à ce qu’on me dit c’est vraiment à faire. Sinon pour le parc animalier, c’est super d’avoir des photos, car celles de mes parents sont pourries et je n’avais pas une vue d’ensemble comme les tiennes 🙂

    • alafindelaroute

      Lol je ne leur dirai pas 🙂 La fête du Doudou oui ça a l’air vraiment exceptionnel ! Il faut qu’on y retourne 🙂 Bises

  7. Une ville qui ne m’avait jamais fait envie au premier abord, et j’avais apparemment tort, Mons a l’air d’être un super endroit à visiter! 😉

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial