Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 25 juillet 2017

Scroll to top

Top

4 Comments

On part en Afrique du sud pour le printemps austral

On part en Afrique du sud pour le printemps austral
falbalala

Pour mes trente ans, mon namoureux m’a offert un pass pour l’un des endroits notés depuis très très longtemps sur ma wish-list : le parc Kruger, en Afrique du Sud. Voilà plus d’un an qu’on potasse et on part ce jeudi.

Une fois n’est pas coutume (pour la première fois en fait), on a fait appel à une agence de voyage. Mais rassurez-vous, on a remis ce trip à notre sauce, sortant des traditionnels trajets Le Cap-la région des vins-le parc Kruger et on a EXIGÉ de faire de la route (même si la conduite est à droite) pour avoir un bel aperçu de la nation « arc-en-ciel » et garder un maximum d’autonomie. Si ça vous dit, on vous emmène une douzaine de jours à la pointe de l’Afrique. Là-bas c’est le printemps, les fleurs fleurissent, les animaux (et leurs petits) commencent à se montrer derrière les hautes herbes et les baleines se reproduisent gaiement.

 

200910-0384291001256746874-19325349211

 

En cette veille de départ, on vous dévoile notre programme (si vous avez des bons plans, il n’est jamais trop tard). On a déjà avalé des guides très inégaux (le « petit » Petit Futé, décevant et bourré de fautes, le Lonely Planet, qui s’avance comme toujours en valeur sûre, le Routard, au-dessus de ses productions US, et le guide Hachette, surprenant et particulièrement ludique et complet).

En gros, voilà nos points d’intérêt.

 

 La carte

 

Le Cap pour commencer

200910-0792673001255982713-8816517143

 

Nous partons de Lyon ce 25 septembre en soirée, pour une arrivée au Cap le 26 au matin. Nous passons deux nuits au Cap, dans un airstream (oui, on se refait pas), installé sur un rooftop. Sans blague.

Au programme, découverte de la Table Mountain, du quartier malais, des docks et bien sûr du cap de Bonne-Espérance (Cape Point) avec le village de Hout Bay, les otaries, les manchots, la route côtière. 

En partant du Cap, peut-être traverserons-nous quelques vignobles avant de retrouver la côte.

 

 200910-0902396001256138421-19325349211

 

200910-0178957001256060305-8816517143

 

200910-0620753001256059000-8816517143

 

La côte pour poursuivre

L’un des lieux incontournables de notre voyage est Hermanus. A 1h55 du Cap (1h30 par l’intérieur), cette ville côtière, donnant sur la Walker Bay, est un haut lieu de l’observation des baleines. L’un des meilleurs spots au monde. Celles-ci (les baleines franches dites aussi baleines de Biscaye ou de l’Atlantique Nord) viennent à quelques mètres du rivage, car c’est là qu’elles se reproduisent et laissent grandir leurs petits avant de rejoindre l’Antarctique. Voilà qui nous rappellera des souvenirs du Québec, de l’Islande ou des Etats-Unis.

Humpback_stellwagen_edit

200910-0327440001256058793-8816517143

 

Ensuite, après un passage à Gansbaai, spot de nage en cage avec les requins blancs (on vous rassure, on passe notre tour), nous avons bien l’intention de rejoindre le Cap Agulhas et ses cimetières de navires. Qu’est ce que c’est ? Tout simplement la vraie pointe méridionale de l’Afrique (oui, le Cap de Bonne-Espérance est un imposteur). 

Passages à Breidasdorp et Arniston puis Swellendam, qui marque le début de la Garden Route. Route qui nous emmènera jusqu’à Oudtshoorn, dans le petit Karoo. Cette ville est la capitale mondiale des autruches et nous allons passer la nuit dans un élevage. De là à se taper un bon steak, il n’y a qu’un pas que nous allons franchir. 

 

200910-0984535001256059219-8816517143

 

La suite nous emmènera à Knysna (pas pour faire une grève dans un bus), où nous passerons deux nuits. Sur la côte, nous espérons voir Mossel Bay et ses spots de surf, et Plettenberg Bay, où la baignade est très sûre. Après, nous reprenons à George pour rallier le Parc Kruger, via Johannesburg

 

 200910-0182658001256589129-8816517143

 

Et le parc Kruger pour finir

200910-0648046001256921681-8816517143

 

L’objectif de notre voyage. Très connu, l’un des seuls parcs où l’on peut partir en safari seul, avec sa voiture. On y passe quatre nuits et on compte bien ramener le « Big Five » en photos : lion, léopard, buffle, rhinocéros et éléphant. Mais bon, s’il y a quelques girafes et lycaons, on prendra aussi.

 

200910-0584080001256372334-8816517143

 

Nous allons en faire une bonne partie avec trois camps de base : Skukuza, Olifants et la réserve privée de Sabi Sands (où on se laissera porter). Ce sera alors le moment de revenir en France.

 

 

 

Sinon, côté matos, nous allons innover un peu, en testant la location d’objectif photo. On a opté pour un grand classique, le 100-400 de Canon. Histoire d’assurer en face des bestioles. Les autres joujoux seront aussi de la partie. 

Vous pouvez nous suivre sur Facebook, Instagram et Twitter. On espère partager de beaux moments. 

 

Photos : un grand merci à Sophie et Xavier Ducordeaux pour les photos de leur voyage en Afrique du Sud. ^^  Et Wikipedia pour la baleine sauteuse.

Comments

  1. Wahou! Ce programme laisse présager un super voyage ! Profitez bien !

  2. Wouaw !!! Ca va être une formidable aventure !!! Enjoy !

  3. Profitez bien bande de veinards ! Moi aussi, j’irais bien par là bas. Mais moi, ce serait plutôt du côté du Namaqualand et sa floraison miraculeuse (trop rare malheureusement) et du Kalahari. Question photo, je me fais pas trop de soucis pour vous 😉

  4. Wow, c’est un voyage qui est également sur ma wish list, je rêve d’un safari !
    Cet article me met l’eau à la bouche, ça va être magnifique j’en suis sûre, profitez-en bien… j’attends les photos avec impatience !

    Stéphanie

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial