Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 23 mai 2017

Scroll to top

Top

12 Comments

Crater Lake, bleu de toi

Crater Lake, bleu de toi
alafindelaroute

Un rond presque parfait, un bleu intense, et le seul parc national de l’Oregon. Lui, c’est Crater Lake, une grande merveille nichée dans le sud de l’état, à 1h30 de route de Medford, où nous avions atterri la veille. Le point de départ de notre trip 2014 de l’Oregon au Texas. « Pourquoi Medford ?« , nous demandait-on à chaque fois. « Parce que Crater Lake« . Na. C’était pour nous le vrai point de départ de notre trip. Après un voyage éprouvant, une arrivée à 23 h qui l’était tout autant (« Mphhh, où sont les bagages, darling ? »), nous étions parés le lendemain pour filer vers le National Park.

 

IMG_2772_Snapseed copie

 

Avec les mêmes fringues sur le dos, nous quittons notre Rodeway Inn. Medford est quelconque, mais la route qui mène à Crater Lake est une merveille. On s’enfonce peu à peu dans d’immenses forêts de pins ponderosa, on s’arrête à Rogue River Gorge and Natural Bridge pour se dégourdir les jambes.

 

 

Puis c’est l’arrivée sur Crater Lake, après un traditionnel passage au Visitor Center. Il fait très chaud. Un ranger se marre. « Ici, il y a trois saisons. L’hiver, les moustiques et le mois d’août« . Ok, notre anti-moustiques se balade dans l’aéroport de Los Angeles (poker face).

 

IMG_2852

 

Nous voilà à Rim Village, premier point d’ancrage si vous arrivez du sud. Ce qui étonne au premier regard sur Crater Lake, c’est sa clarté et l’intensité de son bleu. Pour faire simple, Crater est une caldeira vieille de 7700 ans, créée par la plus grande éruption qu’ont connu les Etats-Unis depuis 640 000 ans, celle du Mont Mazama. Alimenté uniquement par l’eau de pluie et la fonte des neiges (13m en moyenne par an, le lac a été entièrement gelé pour la dernière fois en 1949), il s’agit du lac le plus profond des Etats-Unis (environ 590m).

 

IMG_2491

 

DSC01327

 

Les Américains vendent Crater Lake, longé par l’iconique Pacific Crest Trail, comme la grande étendue d’eau la plus pure au monde. Et en regardant ce rond presque parfait, de 7 à 10 km de large, on se demande s’ils n’ont pas raison. Au milieu du lac, deux emblèmes : Wizard Island (l’île du sorcier, à l’ouest) et Phantom Ship (le bateau fantôme, au sud).

 

 Capture d’écran 2014-09-14 à 11.59.55

 

 

Rim drive, c’est la base

Pour visiter ce lieu devenu National Park en 1902, il faut emprunter Rim Drive, une route qui fait le tour de la caldeira sur 53 km (33 miles). Et vous aurez vite envie de reprendre le bitume après un arrêt à Rim Village, très (trop) couru (500 000 visiteurs par an tout de même), pour aller à la rencontre des multiples points de vue qu’offre Rim drive. Premier conseil : bien faire la route dans le sens des aiguilles d’une montre, pour avoir sans cesse la caldeira en vue.

 

DCIM100GOPRO

 

Pour nous, ce n’était pas le tour complet. Seulement de Cleetwood à Sun Notch. En ce début de mois de juillet, une partie est encore fermée, à l’est, vraisemblablement car toute la neige n’avait pas été dégagée. Cette neige que l’on voit sur les hauteurs qui surplombent la caldeira. 

Les vues s’enchaînent : Sinott Memorial Overlook, Discovery Point, où, outre une superbe vue sur Wizard Island, on rencontre les ground squirrels et les Clark’s Nutcrackers, les oiseaux emblématiques de Crater. Par pitié, ne faites pas comme tous ces gens qui les attirent avec des boîtes de cahouètes d’un kilo.

 

IMG_2592

 

IMG_2586

 

DSC01230

 

DSC01256

 

IMG_2514

 

IMG_2560

 

IMG_2571

 

IMG_2579

 

IMG_2627

 

IMG_2637

 

IMG_2661

 

IMG_2674

 

IMG_2710

 

Puis Watchman overlook. Ce dernier point de vue est au pied de Watchman lookout station, un ancien poste pour surveiller les feux de forêts et probablement l’une des plus belles vues sur le lac. Probablement, car nous n’avons pu essayer, sans nos chaussures de marche alors que le chemin qui y mène est complètement enneigé. 

 

IMG_2721

 

IMG_2743

 

IMG_2757

 

IMG_2760

 

IMG_2769

 

IMG_2774

 

IMG_2783

 

IMG_2796

 

IMG_2802

 

IMG_2814

 

DSC01264

 

DSC01269

 

DSC01262

 

Après cela, nous sommes arrivés à Cleetwood Cove. Au nord de la caldeira, c’est le point de départ des excursions en bateau. C’est aussi le seul endroit (avec Wizard Island) où il est possible de faire trempette dans les eaux glacés de Crater Lake. La descente est un peu glissante et un peu sportive : 213m de dénivelé en 1,7 km. Pour nous, le problème est le même. Pas de chaussures…

 

DSC01273

 

Barrés à Cleetwood Cove, on fait marche arrière. Retour à Rim Village pour manger. Là, on vous conseille de faire un petit tour au Crater Lake Lodge, la plus belle terrasse face au lac, sans conteste. On n’y a pas mangé, trop cher. Mais rien ne coute d’y faire un tour. Voyez par vous-même. 

 

DSC01286

 

Un parc sans pouvoir marcher ? Nous ? Mon oeil. Même salement équipés, on s’attaque à une balade : Castle Crest Wildflower Trail. Pas de vue sur le lac mais une jolie virée dans une prairie alpine où coulent quelques ruisseaux et où les fleurs sont légion… comme les moustiques. On termine notre exploration de Crater Lake par Sun Notch, une petite marche qui nous mène à un point de vue où l’on aperçoit Phantom Ship. Enfin.

 

DSC01348

 

DSC01357

 

DSC01337

 

IMG_2825

 

IMG_2828

 

DSC01343

 

 

PS : les autres points de vue connus (inaccessibles pour nous, la route étant fermée) sont Phantom Ship Overlook, Cloudcap Overlook et à l’écart, un endroit étrange à souhait, Pinnacles Overlook. 

 

DCIM100GOPRO

 

Le coin pratique

> L’adresse : le parc n’a pas d’adresse physique. Coordonnées GPS du Steel Visitor Center (ouvert toute l’année) : 42° 53′ 48.91″N 122° 08′ 03.08″W

> Distances
Medford – Crater Lake : 104 km (1h20)
Bend- Crater Lake : 146 km (1h39)
Eugene – Crater Lake : 205 km (2h15)
Portland- Crater Lake : 375 km (4h)

 

 

> Ouverture : toute l’année, mais certains routes sont fermées l’hiver en raison de la neige. On vous conseille à partir de mi-juillet, le temps que tous les trails et les routes soient tous ouverts. 

> Tarifs : 10 $ par voiture (7 jours). Pass America The Beautiful accepté. 

> Le site internet du parc

> La carte du parc (en format PDF)

> Pour dormir : un lodge, le Crater Lake Lodge (ouvert de mi-mai à mi-octobre), des cabins, Mazama Cabins (mi-mai à début octobre). Deux campings : Mazama Campground (ouvert de fin mai à début octobre, réservations possibles) et Lost Creek Campground (premier arrivé, premier servi, 10$). 

> Pour manger : il y a le restaurant, assez chic, du Canyon Lake Lodge. Et un snack au Visitor Center de Rim Village. Très beau gift shop au visitor center. 

> Les animaux : ground squirrels, Clark’s Nutcracker, waipiti, bobcat (lynx), mountain lion, renard, ours noir, marmotte, porc epic, bald eagle

 

 

Pour aller plus loin

Nos autres chroniques sur l’Oregon

Nos autres chroniques sur les parcs nationaux

IMG_4441 copie bannière

Comments

  1. Ces photos sont vraiment magnifiques… et ce bleu… si profond !

  2. Sympa la visite et la série de photos ! Je vois que vous avez kiffé le fish eye. Moi j’ai testé un très grand angle (12 mm) ces vacances et j’ai trouvé ca super sympa pour capter des énormes paysages.
    J’ai un peu rigolé en voyant JP avec ses tennis de ville sur le chemin de rando. Amateur !! (ou peut-être les chaussures de rando étaient dans la valise perdu ?).

    • alafindelaroute

      C’est exactement ça Manu. Les chaussures, de magnifiques Brooks Cascadia achetées trois jours plus tôt et jamais mises, étaient restées à LA. Elles y sont toujours.
      Pour ce qui est du fish-eye, c’était idéal pour Crater. On a pu l’inclure en entier dans le cadre. Un plaisir

  3. Mon commentaire n’aura rien de bien original (désolé), mais c’est juste superbe !! Les couleurs sont intenses, les paysages magnifiques.
    Ne connaissant pas cet endroit j’ai vraiment cru au départ qu’il s’agissait d’un cratère météoritique à plus forte raison de la présence d’un ilot central pouvant laisser vraiment le croire (la chute d’une météorite liquéfie le sol sous la violence du choc créant un pic en son centre, à l’image d’une goutte d’eau tombant sur une surface liquide plane).
    Nous réfléchissons à notre prochain grand voyage et ce genre de paysage correspond parfaitement à ce que nous affectionnons. 🙂

    • alafindelaroute

      Hello, l’îlot central, c’est un reste d’éruption mais la confusion est compréhensible. En Arizona, tu as un endroit qui s’appelle Meteor Crater, si tu veux y jeter un œil. Si ce paysage te fait fondre, choisis le NorthWest !
      A plus

  4. ah ce bleu, ce bleu… si pétant qu’il en fait mal aux yeux ! Mais cela donne de belles réflexions !

    • alafindelaroute

      C’est idéal pour ça. En hiver, le jeu de reflections doit être splendide.

  5. Superbes photos qui rappellent de beaux souvenirs. C’était le premier Parc national que nous faisions, nous n’avons pas regretté d’être sortis des sentiers battus et de s’être arrêté dans ce coin là !
    Merci pour vos articles qui donnent toujours envie de repartir !
    Melanie

    • alafindelaroute

      Merci Mel, fidèle parmi les fidèles. C’est étonnant d’avoir commencé par ça. Pourquoi du coup ?

  6. Génial ! Nous sommes allé à Crater Lake en juin dernier, et la East Rim road était fermée à cause de la neige également… nous avons donc fait la West Rim road, et nous avons des souvenirs magiques, c’était vraiment magnifique ! Notre petite semaine dans l’Oregon est une très jolie découverte de cet Etat 🙂

    • alafindelaroute

      Je viens de voir vos photos, très belles aussi avec plus de neige. Ça donne une image encore différente. L’Oregon à vraiment été pour nous une belle claque. Sublime état

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial