Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 25 juillet 2017

Scroll to top

Top

2 Comments

Tarpon Springs, une petite touche de Grèce en Floride

Tarpon Springs, une petite touche de Grèce en Floride
alafindelaroute

Comme vous le savez peut-être, on était il y a peu dans les Cyclades, à Santorin, pour un mini-périple qui nous a emballés. Et avant de partir, je me suis souvenu d’un truc. En 2012, alors que nous redescendions la côte ouest de la Floride, nous avions fait un arrêt à Tarpon Springs. Déjà, le nom est plutôt sympa. Mais là où je veux en venir, c’est surtout que Tarpon Springs est une petite enclave grecque. Après l’ « alsacienne » Castroville, la faussement franchouillarde Paris-Texas, on vous présente Tarpon Springs a travers un petit diaporama. 

 

IMG_5746_Snapseed copie

Situé dans le comté de Pinellas, au nord de Clearwater et au nord ouest de Tampa, Tarpon Springs, 24 000 habitants, rassemble le plus grand pourcentage d’habitants d’origine grecque. Et là vous me demandez pourquoi… ou pas (parce que le texte, vous vous en cognez et que vous voulez juste des jolies photos). Mais je vais quand même répondre.

Spongebob-spongebob-squarepants-16257837-1280-800

Tarpon est la capitale américaine (et oui, encore une) des éponges. A la fin du XIXe siècle, l’industrie de la pêche aux éponges dans la baie de Tampa s’est développée. Et elle a pris un nouvel essor à partir de 1905 quand un certain John Cocoris a importé de Grèce la technique de la plongée. C’est alors que Tarpon Springs a attiré des milliers d’Hellènes (plongeurs) en provenance des îles du Dodécanèse (Kalymnos, Symi, Chalki…). Dans les années 30, Tarpon Springs est à son apogée. 

IMG_5759

Pendant et surtout après guerre, la prolifération des algues rouges, une maladie des éponges, l’avènement des éponges synthétiques et la concurrence européenne éteignent la production (les Grecs se tournent vers la pêche), qui a repris néanmoins dans les années 1980. Et elle existe encore. 

IMG_5778

IMG_5745

Si les entrepôts ont été transformés en magasins, si les éponges que l’on voit ne sont probablement pas de la baie de Tampa, Tarpon Springs a bien gardé cette empreinte grecque et la revendique. Il suffit de se balader près du port dans des rues, plus étroites, pas toujours droites, qui tranchent avec les autres stations balnéaires du coin (style Clearwater ou Saint-Petersburg). Sur Dodecanese Boulevard, on croise aussi des tonnes de restos grecs (par ici souvlaki et olives) et quelques petites échoppes. Oui, il souffle un air d’Europe et je ne peux que vous recommander d’y faire un petit arrêt. 

 

 

Le coin pratique

> Comment aller à Tarpon Springs ? Tarpon Springs se trouve sur la côte Ouest de la Floride, au nord des villes de Tampa et de Clearwater. La Highway 19 passe à proximité de la ville. Différentes sorties suivant si vous arrivez du nord ou du sud.

> A faire : La partie la plus animée est Dodecanese Boulevard, le port, qui donne sur le bayou de Tarpon. Il y a aussi un aquarium en ville (non testé) et un musée, le Spongeorama. Il n’y a pas de grandes plages à Tarpon, qui est majoritairement dans un bayou, mais deux endroits néanmoins : une petite plage au bout de Gulf Rd. et une, à peine plus grande, Howard Park.

> Distances
Clearwater – Tarpon Springs : 24 minutes
Tampa – Tarpon Springs : 42 minutes
Sarasota – Tarpon Springs : 1h20
Orlando – Tarpon Springs : 1h55

 

Pour aller plus loin

Nos autres chroniques sur la Floride

IMG_4441 copie bannière

Comments

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial