Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 25 avril 2017

Scroll to top

Top

7 Comments

Sausalito, « sittin’on the dock of the bay »

Sausalito, « sittin’on the dock of the bay »
alafindelaroute

Il y a une vie de l’autre côté du Golden Gate Bridge. Si vous êtes à San Francisco, n’hésitez pas à traverser le célèbre pont, direction le nord. De l’autre côté de la baie, la première ville est unique en son genre.

Sausalito est (pour partie) un village-flottant, composé de multiples « house boats » (maisons-bateaux) multicolores, rafistolées ou grand luxe. L’endroit, qui offrait toute la panoplie de maisons de passe, tripots et vente d’alcool sous la Prohibition a aussi été un chantier naval pendant la Seconde Guerre Mondiale puis le repaire des hippies dans les années 1960-1970. Ce sont eux qui se sont installés sur des bateaux-maisons, dans l’ex quartier du bas (« Wharf rats« ), tandis que la bourgeoisie locale avaient pris ses quartiers sur les hauteurs (« Hill snobs« ).

IMG_9415_Snapseed copie

Aujourd’hui, Sausalito est un mix de tout cela. Les bobos qui ont fait fortune dans la Silicon Valley sont les maîtres des lieux, aux côtés des amoureux de la navigation de plaisance. Y séjourner est assez inabordable (boutiques de luxe, restos gastros et hôtels X étoiles, on peut même dormir dans l’une des péniches moyennant une nuit à trois chiffres), mais la balade sur les pontons du village flottant est une chouette expérience à portée de tous. Le grand classique consiste à y aller en vélo (depuis le Fisherman’s Wharf) et revenir par le ferry. Mais on peut aussi faire l’aller-retour en ferry ou en bus, le plus pratique restant la voiture.

 

C’est l’option qu’on a choisie lors de notre roadtrip côte ouest et on a adoré. Même si ce jour-là, la célèbre brume s’était abattue sur la baie de San Francisco et a un peu gâché les photos. On y repense à chaque fois que l’on entend la mythique chanson « Sittin’on the dock of the bay« . Car c’est là qu’Otis Redding l’a co-composée (avec Steve Cropper), de retour d’un concert au festival de Monterey. C’était une nuit de 1967, où il dormait sur l’un des bateaux du Waldo pier. Il avait pour habitude de griffonner sur un coin de nappe. Cette chanson qu’il voulait « différente » dans sa discographie n’est sortie qu’à titre posthume, l’icône soul étant décédée dans un accident d’avion quelques mois après son passage à Sausalito. Elle a été (est) un succès planétaire, même si peu de gens savent qu’elle parle de Sausalito, Californie. Ecoutez plutôt : 

Traduction : « Assis dans le soleil du matin, je serai toujours là quand le soir tombera, observant les bateaux rentrer au port et les voir repartir aussi yeahhh. Je suis assis sur le quai de la baie, observant la marée repartir ohhh, je suis juste assis sur le quai de la baie à perdre mon temps… J’ai quitté ma maison en Georgie, je me suis dirigé vers la baie de Frisco, je n’ai pas de raison de vivre, on dirait que rien ne va croiser mon chemin, alors je ne fais que m’asseoir sur le quai de la baie… »

Vous avez peut-etre aussi aperçu l’un des bateaux de Sausalito dans le film « Zodiac« , sur le plus mystérieux des serial killers américains; le journaliste Paul avery (Robert Downey Jr.) habitait l’un des houseboats.

Chaque houseboat a son propre style et son histoire, et les boîtes aux lettres sont toutes regroupées. L’un des plus connus est le « Train Wreck », un ancien wagon-resto de la compagnie Pullman mis en service en 1889 et qui a roulé jusqu’en 1936. Il est « maison » depuis 1979 et est visible au 5 Gate Rd. Il y a aussi le « Taj Mahal » trentenaire.

Le coin pratique

> Pour aller à Sausalito : Sausalito se trouve au nord de San Francisco. Pour y aller en voiture, prendre la route 1 (101) direction nord. Sausalito se trouve juste après le Golden Gate Bridge (sortie Monte Mar Drive). Les houseboats sont sur Gate 6 Rd. 

Possibilité de prendre le ferry depuis the Embarcadero ou de louer un vélo à Fisherman’s Wharf 

> Distances

San Francisco (Market St.) – Sausalito : 20 minutes

Pour voir plus loin

A lire : 49 choses à faire à San Francisco

A lire aussi : San Francisco côté plages

A lire encore : Bolinas, le village dont il ne faut pas parler

IMG_4441 copie bannière

Comments

  1. Intéressante l’anecdote de la chanson d’Otis Redding ! Je l’écouterai différemment, désormais. Sausalito est très sympa à faire pour voir San Francisco d’un autre angle. Pour les gourmands qui passeraient par là, on était tombés par hasard (merci le hasard) sur la Napa Valley Burger Company, dans la rue principale (très très bons burgers…).

  2. C’est un peu la Venise des pauvres ce village lol !
    Tu as raison, je pense que Sausalito mérite une visite lorsqu’on se trouve à San Francisco. C’est une autre facette de l’Amérique.
    Merci de la découverte

  3. Hello !
    J’ai carrément raté Sausalito quand j’étais à San Francisco. On m’avait chaudement recommandé d’y passer, on s’est trouvé un resto au bord de l’eau, on a marché le long des quais mais l’ambiance m’a laissé de marbre. A essayer de nouveau donc.

    • alafindelaroute

      Hello Mathilde,
      Du côté des houseboats, c’était quand même pas la folle ambiance. Faut dire que c’est résidentiel et on n’a pas assez vu de Sausalito pour s’en faire un avis définitif. J’ai quand même préféré Bolinas et Stinson beach dans le secteur.

  4. Un très jolie petit village. J’en garde un bon souvenir. Cela à bien évolué depuis mon passage. Tes photos ressortent très bien 😉

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial