Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 20 juin 2017

Scroll to top

Top

6 Comments

Castroville, un petit bout d’Alsace au Texas

Castroville, un petit bout d’Alsace au Texas
falbalala

En bons franchouillards et par curiosité, on a fait le détour spécialement lors de notre passage au Texas à l’été 2103. Mais soyons francs (justement), on n’a pas trouvé les lieux très renversants. Le comté de Medina, au Texas, se targue d’avoir un petit bout de France et plus exactement d’Alsace, Castroville. Une petite bourgade de quelque 2000 âmes à 30 kilomètres à l’ouest de San Antonio où les maisons à colombages tranchent avec le reste du paysage, so american dans l’état texan.

IMG_4004

Il y en a une cinquantaine, classées au sein d’un historic national district. La plus connue est la Steinbach house, l’une des plus vieilles maisons de l’Etat, construite au XVIIe siècle au pays des cigognes, à Wahlbach, et exportée là-bas, a été reconvertie en visitor center (fermé le jour où on y est allé). Vous apprécierez le girouette-cigogne sur le toit et la boîte aux lettres, réplique exacte de la bâtisse. Il y en a plusieurs dans les petites rues parallèles à l’US 90. Subsistent aussi l’église Saint-Louis, un moulin reconverti en auberge, une boulangerie alsacienne (« Haby’s »), les Paris St. et Alsace St.  et une stèle portant les noms des premiers habitants.

 

Surnommée « the little Alsace of Texas« , Castroville doit son nom à un Français, Henri Castro, originaire de… Bayonne ! Diplomate, ancien garde impérial et consul de France dans l’état de Rhode Island, il a, comme de nombreux « empresarios« , sauté sur l’occasion lorsque le gouvernement américain a concédé des territoires à l’indépendance du Texas, en 1836. Mais il fallait trouver des émigrants prêts à traverser l’Atlantique pour s’y installer et devenir à leur tour propriétaires de terres.

C’est en Alsace que sa campagne a connu le plus grand écho : il fallait 600 personnes, 2000 ont tenté le pari. Le 1er septembre 1844, Castroville était officiellement fondée. Pendant des générations, la ville a gardé son identité alsacienne (très rare aux Etats-Unis) et son dialecte alsacien. Aujourd’hui, la moitié de la population descend encore des colons alsaciens et des associations essayent de faire perdurer à travers différentes fêtes et commémorations, en costumes folkloriques. Et on n’a pas eu le temps de chercher une choucroute !

Son équivalent allemand, la très viticole Fredericksburg, se trouve à une centaine de kilomètres au nord de San Antonio. Il y a aussi Paris (Texas) et sa (mini) Tour Eiffel, à six heures de cette petite Alsace américaine, dont on vous reparlera (forcément, elle porte un stetson !).

DSC09945

Alsace Avenue, s’il vous plaît.

Le coin pratique

> Comment aller à Castroville : Castroville se trouve à 30 minutes à l’ouest de San Antonio sur la Highway 90. 

> Visitor Center : il est sur Lower Lacoste Rd., qui croise la 90. 

Photos : toutes ALFDLR exceptées celles de la fête Saint-Louis, signées Jay Arthur pour www.houstoniamag.com

IMG_4441 copie bannière

Comments

  1. C’est complètement décalée comme visite d’avoir un village alsacien au miliue du Texas. Hormi le nom de l’avenue et les maisons, il y a d’autres points de comparaison? Menu dans les restos..?

    • alafindelaroute

      Hello, on n’a pas poussé la porte des restos. Ce n’était pas l’heure (^^). Par contre, chez Haby’s, c’est bien notifié « Alsatian Bakery ». Après, j’ai l’impression que le menu reste très américain.

  2. Marie

    Un petit côté carton-plâtre, non ?

  3. Attention, il est faux de dire que Castroville a garde son identite francophone, car elle n’a jamais ete francophone. Les Alsaciens du Texas depuis 1844 n’ont parle que l’alsacien, dialecte germanique. Aucune famille n a jamais parle francais dans la Petite Alsace du Texas pour la bone et simple raison que personne ne parlait francais en Alsace au XIX e siecle

    • alafindelaroute

      Très juste, c’est corrigé.
      Bonjour au passage 😉

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial