Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 25 avril 2017

Scroll to top

Top

One Comment

Fête des Lumières 2013 : « le Prince des Terreaux » couronné

Fête des Lumières 2013 : « le Prince des Terreaux » couronné
falbalala

Le verdict est tombé lundi, en pleine soirée de clôture de l’édition 2013 de la fête des Lumières qu’on a trouvée brillante. On a bien repensé à tout ce qu’on avait vu et pronostiqué, et finalement on ne s’est pas trompés de beaucoup.

Parmi les douze installations en lice pour le Trophée des Lumières, c’est le « Prince des Lumières » de la place des Terreaux, imaginé par Damien Fontaine, artiste international déjà primé l’an dernier pour ses « Chrysalides » projetées sur la cathédrale Saint-Jean, qui l’ a emporté. C’est largement mérité pour cette installation qui a attiré 800 000 visiteurs. L’épopée poétique de ce petit prince (aidé de celui de Saint-Exupéry) qui traverse les mondes pour combattre les avaleurs de lumières, projetée sur les façades des Terreaux, était féérique. Et efficace, puisque c’est le genre de mise en scène qui colle le mieux au lieu.

 

 

 

Le Prince des Lumières – Terreaux 2013 from Blog des Lumieres on Vimeo.

 

Parmi les douze sites en lice, outre ce Prince des lumières, il y avait « Pierrot le feu » (Bellecour), « Rencontres » (Saint-Jean), le « Grand orchestre de Fourvière », « Show case » (Jacobins), « Dessine-moi des lumières… » (mur des Lyonnais), « Un printemps en hiver » (montée de la Grande côte), le « Chinese corner » (parc de la Tête d’or), la « sérénade » de Chantal Thomass (place de la Bourse), le « Lost paradise » de Jean-Charles de Castelbajac (cour de l’Hôtel de ville), « Voiture 21, côté fenêtre » (voûtes de Perrache) et le « Grid » de l’Hôtel de région (Confluent). On a regretté l’absence de nomination du « Dress code » de la gare Saint-Paul, ludique et très efficace.

Nous on avait voté pour le mur des Lyonnais, qui proposait quelque chose de très inédit et de très chauvin et le parc de la Tête d’Or en rouge. Le mur a tout de même emporté le prix des partenaires.

 

 

Quant au prix Recycléum, qui récompense les installations dites durables, il a été remporté par le paradis perdu hyper branchouille de Castelbajac, mitoyen du Prince des lumières. Une mise en lumière qu’on avait bien aimée sur le papier, un peu moins en vrai.

 

 

Le public a eu l’occasion de voter sur le site de France 3, partenaire, pendant toute la fête. Au passage le processus n’est pas évident. Il faut s’inscrire et voter via Dailymotion (nous on s’est loupés et notre vote a été pris en compte pour la voiture 21, qui ne nous avait pas du tout plu).

 

Ces lumières qui continuent

Attendre un an jusqu’à la prochaine, ça va être long ! Mais pour les fidèles ou ceux qui n’étaient pas à Lyon ce week-end, un peu de la fête continue encore quelques semaines ou à l’année.

Voilà ce qui doit continuer de briller :

 

  • A l’année

IMG_7014

 

Chaque année, un site est mis en lumière de façon pérenne, à l’année. Après les Chartreux, c’était au tour cette année du tunnel modes doux de la Croix-Rousse et du pont de la Mulatière. Le dôme de la Part-Dieu a scintillé cette année de façon différente (censée représenter un lumignon). L’an prochain, le bâtiment devrait se transformer en horloge géante pour signaler jours, heures et quarts d’heure. La rue de l’ancienne préfecture et le siège de la Compagnie nationale du Rhône ont aussi rejoint le peloton.

 

  • Pendant les fêtes

 

> Le village dans le ciel (berges du Rhône, pont Morand) : jusqu’au 30 décembre

> Les décorations des rues de la République (Byzance et lumière verticale), Edouard-Herriot (nuages) et Victor-Hugo (émeraudes) : jusqu’au 3 janvier

> L' »animation désordonnée » de la mairie du 7e et sur la place Jean-Macé : jusqu’au 24 janvier

> Le marché de Noël : jusqu’au 24 décembre place Carnot. Partout en ville, les associations de commerçants continuent de jouer le jeu des fêtes.

Comments

  1. Quand je pense que j’ai raté la FDL cette année, ça me fait rager.

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial