Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 17 octobre 2017

Scroll to top

Top

6 Comments

Fête des Lumières 2013 : on a fait le tour en avant-première

Fête des Lumières 2013 : on a fait le tour en avant-première
falbalala

Au fil des années, le bon plan commence à se savoir: on était déjà nombreux hier soir à arpenter les rues de Lyon pour assister aux dernières répétitions de la Fête des Lumières, lancée officiellement ce soir jusqu’à lundi. Pour l’an prochain, prévoyez d’ores-et-déjà (si vous le pouvez) d’être là la veille: c’est vraiment tranquille, une toute autre ambiance. On est loin d’avoir tout vu, mais ce qu’on a vu est très excitant et augure d’un très très bon cru! Vous auriez pu me voir en témoigner à la télé (mais Nelson Mandela a eu raison de ma carrière TV frémissante…).

 

> Nos tops/flops 2013, c’est par ici.

Le mur des Lyonnais et le Prince des Lumières de la place des Terreaux sont des créations brillantes. On a plus de doutes sur la colline de Fourvière, il a falloir qu’on repasse. Il y a des trucs très sympas: le bouquet de fleurs de Chantal Thomass (place de la Bourse) ou le champ de coquelicots de la place de la République. On remet ça ce soir. En attendant, voilà de quoi vous faire saliver (en tout cas on l’espère) avant que tout s’allume, à partir de 18 heures. Faites attention, certains rendez-vous (comme le feu d’artifices de l’île Barbe) n’ont lieu que ce soir.

 

Place Bellecour : Pierrot pourrait réveiller Bellecour

 

Mission difficile que celle d’illuminer Bellecour. Cette année, c’est « Pierrot le feu », un spectacle participatif et pyrotechnique, qui est au programme. Hier soir, on a juste vu les essais des boules lumineuses géantes et des robots autour de Louis XIV. On n’aurait pas parié dessus mais on s’est peut-être trompé: c’est très intrigant et ça pourrait être très bien.

 

 Des rues brillantes

 

C’est un classique, assez réussi aussi cette année: la mise en lumière des artères principales. Rue de la République, c’est « Byzance » avec des arches féériques et rue Edouard-Herriot, des nuages poétiques. D’autres vous réservent de petites surprises.

 

La sérénade de Chantal Thomass

 

Avec sa « Sérénade », la créatrice Chantal Thomass prend dignement la suite d’Agatha Ruiz de la Prada, qui officiait l’an dernier place de la Bourse. Un jeu d’ombres, de dentelles et de couleurs projeté sur un bouquet de roses applaudi.

 

 Une place Pradel hypnotique

 

Alors là chapeau. Pas génialissimes comme ça, les deux installations qui se partagent la place arrivent à hypnotiser littéralement le passant, qui reste de longues minutes devant (malgré la petite musique entêtante de la marguerite).

 

 Place Sathonay : les expérimentations étudiantes au rendez-vous

 

C’est toujours un endroit où on aime passer. Plus simples, ces expérimentations étudiantes sont cette année encore sympas, insolites et ingénieuses. Coup de coeur pour les Vélo’V lumineux et le chat à la pelote de lumi-laine. Un peu plus haut, voir la cascade de cds, en lice pour le trophée Recléum.

 

Place des Terreaux : royal !

 

Le prince des Lumières de Damine Fontaine tient toutes ses promesses place des Terreaux. Un prince qui traverse les mondes et les affronte, rejoint par son homologue, THE Petit Prince de Saint-Exupéry. très chouette.

 

Mur des Lyonnais : simply the best ?

 

Cette installation brillait déjà très fort sur le papier. Le résultat (surtout dans les premières minutes) est à la hauteur. Vous allez voir les éminents Lyonnais du mur s’animer sous vos yeux (des lumignons à leurs fenêtres, ça fera plaisir aux nostalgiques qui regrettent le temps où c’était ça la Fête des Lumières), danser et raconter leur histoire. Superbe, avec une musique top.

 

Saint-Jean : à voir

 

Quand on est arrivé sur place, on a juste vu ce gros cube projeter des rais de lumière blanche sur le sol (et des gens jouer avec). Non, ce n’est pas que ça si? Ouf, non, il y a bien projection sur la cathédrale (et en vidéo, ça a l’air joli).

 

Le Grand orchestre de Fourvière nous a laissés dubitatifs

 

Ils ont fait beaucoup d’essais de cette installation-là, qu’on n’a donc pas vu complète. Toute la colline doit figurer un orchestre sous le vent… là on n’a pas vu, et craint l’harmonie de certaines couleurs… on repasse !

 

Le coin pratique

> Toutes les infos sur http://www.fetedeslumieres.lyon.fr/

> Nos précédents billets : le bilan 2012, notre best of des dernières années et l’annonce 2013

Comments

  1. DoLu

    Sympa l’avant-première… Vous devriez en profiter pour faire un article sur « Comment prendre de belles photos des illuminations ? »

    Cela éviterait à certains de s’y reprendre à 10 fois… pour un résultat toujours aussi douteux ^^

    • alafindelaroute

      C’est pas une mauvaise idée ça. Pour l’an prochain, on préparera ça !

    • Ah oui, les gens qui mettent leur flash pour prendre des panoramiques du haut de la colline 😀

      • alafindelaroute

        Ou un trépied immense… avec un appareil de poche ^^

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial