Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 19 septembre 2017

Scroll to top

Top

6 Comments

Location de voiture : FlightCar va-t-il assiéger Alamo & Co ?

Location de voiture : FlightCar va-t-il assiéger Alamo & Co ?
alafindelaroute

En furetant sur la toile (ouais, j’aime bien dire toile, ça fait daté), je suis tombé sur un article qui parlait de FlightCar, une compagnie qui souhaite devenir le AirBnb de la location de voitures. Le peer to peer, c’est à la mode. Appliqué à la location de voiture, je me demandais bien à quoi cela pouvait ressembler.

Loin de moi l’idée de faire de la pub (vous l’avez constaté, il n’y en a pas ici) mais je voulais tout de même savoir ce que vous pensiez de ce concept, que j’ai trouvé intéressant. En France, on connaît OuiCar ou Drivy, location de voiture de particulier à particulier. FlightCar fonctionne presque de la même manière. La compagnie, présente dans deux aéroports (San Francisco et Boston), surfe sur une idée simple (du genre « Mais pourquoi on n’y a pas pensé avant ? Pu*$#, je pourrai être riche à l’heure qu’il est »), qui va parler à tous ceux qui ont déjà dû payer le parking d’aéroport à un taux horaire honteux ou bouffer 800 $ en location. Elle propose de mettre en relation les personnes qui laissent leur voitures à l’aéroport et celles qui souhaitent en louer une. Voilà le fonds de commerce de cette startup californienne lancée en février 2013.

Comment ça marche ? Vous déposez la voiture à FlightCar, on vous emmène au terminal en 10 minutes (c’est la promesse). Puis votre véhicule est loué à un autre voyageur à un tarif, selon le site, de 15 à 25 dollars par jour. Vous, propriétaire, vous récupérez 10 dollars par jour si la voiture a été louée, vous ne payez pas le parking d’aéroport et on lave votre véhicule. L’assurance est gérée par FlightCar. 

 IMG_2377

Quoi de mieux qu’une simulation ? 

Pour savoir combien cela pouvait coûter, j’ai fait une simulation sur une semaine, du 14 au 21 novembre (prise et rendu à 9h30 à San Francisco Airport). 

Chez FlightCar, les tarifs sont très variables, même dans la même catégorie. Un SUV entre 105 et 147 dollars la semaine, ce qui est très bas. En revanche, il y a un petit symbole qui interpelle. Vous serez limités à 90 miles par jour, soit 145 km. Chaque mile supplémentaire est à 35 cents contrairement aux loueurs traditionnels où vous êtes en illimité.

 

Et chez les loueurs traditionnels ? 

Pour le même type de véhicule, pour les mêmes lieux, la même période voilà les tarifs proposés par quatre loueurs. 

> Dollar : entre 219 à 239 dollars.
> Alamo : entre 269 et 292 dollars. 

> Hertz : 378 dollars.
> National : entre 243 à 247 dollars.

 

FlightCar est deux fois moins cher mais les voitures certainement moins neuves, peut-être moins propres. De même, il n’est pas possible de rendre la voiture à un autre endroit que là où on l’a prise. Néanmoins, le service a l’air solide, avec une roadside assistance 24 heures sur 24. Le FAQ est assez clair (https://flightcar.com/support/faqrenting) et répond à la question que l’on se posait : est-ce que ce service est disponible pour ceux qui ne sont pas des citoyens américains ? Oui, mais il faut envoyer d’abord un mail à support@flightcar.com pour être guidé. 

En tout cas, la startup, après quelques mois, a réussi à lever des fonds énormes et va bientôt ouvrir de nouveaux terminaux (dont un à Los Angeles, LAX). RelayRides, qui faisait du PAP, s’est engouffré dans la brèche, également à San Francisco. 

Si quelqu’un a déjà testé FlightCar ou RelayRides, cela m’intéresserait beaucoup d’avoir son retour d’expérience pour savoir si, au final, ces services vont faire de l’ombre à Hertz, Alamo and Co ? Vous, vous en pensez quoi ? 

Et en France ?

(Mise à jour 13/11/2013) : Suite à la publication de cet article, j’ai été contacté par TripnDrive, jeune startup française qui propose le même service dans l’Hexagone. Arthur de Keyzer, l’un des fondateurs, a accepté de répondre à quelques questions. 

« Nous sommes à 1 location par jour, et le rythme s’accélère »

> Comment avez-vous eu l’idée de TripnDrive ? Est-ce lié à l’émergence de FlightCar ? 

« L’idée remonte au début de l’année 2013 et part d’un constat simple : dans les parkings des aéroports français, plus de 18 000 voitures dorment dans les parkings pendant que leurs propriétaires voyagent, et au même moment environ 6 000 voitures sont louées par les loueurs traditionnels à d’autres voyageurs. On s’est dit qu’il y avait forcément le moyen de proposer une solution innovante à cette situation absurde, surtout en période de crise car le parking et la location de voiture à l’aéroport coûtent chers. Nous avons suivi parallèlement l’émergence de Flightcar aux Etats-Unis sur un modèle similaire.

> Quels sont, selon vous, les avantages de votre service ? 

Il faut avoir deux chiffres en tête : une journée de parking à l’aéroport coûte environ 30€, et louer une voiture coûte environ 80€ par jour. Chez Tripndrive, nous garantissons le parking gratuit à tous les voyageurs qui nous confient leur voiture, et ils gagnent de l’argent chaque fois que leur voiture est louée. Pour les voyageurs qui arrivent, nous leurs proposons de louer la voiture d’un autre voyageur pour un prix jusqu’à 60% moins cher que chez un loueur traditionnel. Sans parler de l’équipe sympa et souriante qui vous reçoit tous les jours de l’année (sourire). 

> Et les inconvénients ? 

Je n’en vois pas vraiment ! 🙂 (NDLR : logique, non ^^ ?) C’est vraiment du gagnant-gagnant pour les voyageurs. Un service économique et pratique à utiliser. Nous sommes situés à 5 minutes de l’aéroport, et nous accompagnons nos voyageurs en navette privé à leur terminal de départ ! C’est encore plus pratique que le parking longue durée de l’aéroport. 

Du côté propriétaire, il faut être prêt à confier sa voiture à un autre voyageur, mais nous offrons toutes les garanties grâce à notre partenaire (MMA, NDLR). En cas de sinistre, son bonus est protégé, et toutes les locations sont couvertes par une couverture tous risques. Alors il n’y a vraiment pas de quoi hésiter !  

e9b1a64a23e96cb8875fe5f0fa5c91b6

 

> Quels sont les principaux écueils auxquels vous vous heurtez dans la mise en place de ce service ? Assurance ? Terrains ? 

Le service est lancé depuis 1 mois maintenant à l’aéroport d’Orly, et tout se déroule pour le mieux. Nous avons pris un soin particulier à choisir un emplacement à 5 minutes de l’aéroport pour pouvoir fournir un service de qualité à nos clients. Notre principale préoccupation est d’avoir en permanence une offre de voiture suffisante pour satisfaire nos demandes de location. 

> Pouvez-vous nous donner une fourchette de prix pour une location d’une semaine ? Quelle est la différence avec un loueur traditionnel ? 

Les tarifs proposés par Tripndrive vont jusqu’à 60 % moins chers que chez un loueur traditionnel. Par exemple, louer une Volkswagen Polo pour 1 semaine vous coutera 186€ chez Tripndrive, contre environ 280€ chez un loueur traditionnel. Tripndrive c’est vraiment le prix de la location entre particuliers avec le service d’un loueur professionnel ! 

> A l’heure actuelle, combien avez-vous réalisés de locations ?  

Nous sommes à 1 location par jour, et le rythme s’accélère.

> Vous êtes installés près d’Orly mais vous souhaitez vous développer dans les prochaines mois ? Quels sont les aéroports visés ? 

Notre ambition est de devenir le leader européen de la location de voitures entre voyageurs. Dès 2014, nous souhaitons nous implanter sur les principaux aéroports français : Roissy, Bordeaux, Nice, Toulouse, Marseille, etc.

> Enfin, petite question pratique, TripnDrive est-il ouvert aux conducteurs étrangers ? 

Bien évidemment ! Tous les conducteurs titulaires d’un permis de conduire valable sur le territoire français sont les bienvenus. »

Merci Arthur…

Les sites internet

FlightCar
> RelayRides
> TripnDrive 

IMG_4441 copie bannière

Comments

  1. Christelle

    Intéressant comme concept! Merci pour cet article!
    Je serai également curieuse de savoir si des gens ont déjà utilisé ce service

  2. Arthur de Keyzer

    Bonjour ! Je suis le co-fondateur de Tripndrive : nous avons lancé un service de location de voitures entre voyageurs dans les aéroport en France il y a 1 mois. Je vous invite à découvrir notre site pour plus d’infos : http://www.tripndrive.com
    N’hésitez pas si vous avez des questions ! Arthur

    • alafindelaroute

      Je vous envoie un mail dès que j’ai 5 minutes.

  3. Nous qui vivons à Austin, Texas, nous louons notre voiture sept places via RelayRides et sommes très contents du service. On a acheté ce calamantran pour partir en road trip avec des potes, car l’autopartage revenant trop cher pur le quotidien aux US, nous étions mûrs pour investir dans une voiture, et la location n’était pas avantageuse par rapport à une acquisition pour le voyage. Mais une voiture sept places pour un couple, c’est stupide, alors nous sommes vraiment contents de rentabiliser notre monospace en le louant à d’autres particuliers le week-end. Je ne sais pas pr Trip N’ Drive et Flight Car, mais la couverture offerte par Relay Rides pour les propriétaires de véhicules est vraiment bien, comme AirBNB quoi ! Nous aurions peut-être fait des choix de transport différents si nous avions connu l’autopartage peer to peer quand on a fait nos comptes et réalisé que ns dépensions bcp trop en autopartage classique (rapport aux prix de l’essence ras des pâquerettes ici)

    • alafindelaroute

      Un 7 places ! ^^
      Merci Cécile pour le retour d’expérience. Ca va certainement donner des idées à certains.

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial