Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 14 novembre 2017

Scroll to top

Top

5 Comments

Florence, je me souviens…

Florence, je me souviens…
falbalala

Il y a débat à « A La Fin De La Route ». Peut-on parler d’un voyage qu’on a fait il y a cinq ans ou plus ? « Non! » répond « A La Fin » qui avance qu’on est un peu périmé sur le sujet. « Bien que sûr que si ! » rétorque « La Route », persuadée qu’une virée n’a pas de date de péremption et qu’en plus on ne va pas y retourner de sitôt, ajoutant qu’il faut varier un peu nos horizons bloguesques.

D’où ce titre qu’on pourrait croire se la péter un peu. Ce n’est pas pour faire style, il est juste parfaitement adapté puisqu’il raconte un périple d’une petite semaine à Florence, quatre-cinq jours même, il y a bientôt cinq ans, simplement à partir de souvenirs. Les bons restos qu’on y a fait sont peut-être fermés depuis, la ville a sûrement changé et les chantiers ont dû se déplacer. Mais ce n’est pas grave, si ? On ne vous ment pas, et nos têtes de djeun’s sur les photos en attestent. C’était en janvier 2009, et on avait décidé, pour notre virée italienne de début d’année, de partir pour Florence, la capitale de la Toscane. On y est allés en voiture, au départ de Lyon, et sous la neige.

J’adore l’Italie. Mais chaque fois que je parle de Florence avec quelqu’un et que les superlatifs sortent de sa bouche tandis que ses yeux s’éclairent de petites étoiles, moi je reste de marbre. Par rapport à Venise, Bologne ou Vérone, et même de bien plus petites cités, cette ville ne m’a pas emballée. L’autre jour, j’y repensais, et je suis allée rechercher les photos pour tenter de trouver un pourquoi. En les parcourant, mon interrogation s’est encore soulignée : « bon sang mais comment ça se fait que ça ne m’ait pas plu, c’est super beau ?!? » Je n’en sais toujours rien. J’y ai pourtant de très bons souvenirs : notre hôtel, sur le bord de l’Arno, était chouette, avec un petit jaccuzzi, le pont du Rialto était magnifique, la lumière géniale, les jardins splendides, les glaces délicieuses et j’avais adoré la fontaine de Neptune… 

Voilà donc quelques trucs incontournables à faire à Florence, des photos (d’époque !) et si vous y allez avant, embrassez-la pour moi et présentez-lui mes excuses !

 

 

A faire absolument, vous vous en rappellerez dans cinq ans !

> Le Duomo et sa place

> La Galleria degli Uffizi et ses top tableaux et galeries (attention selon la période la réservation est obligatoire). C’est l’un des plus vieux et des plus beaux musées du monde.

> La piazza della Signoria et la fontaine de Neptune. C’est le coeur historique de Florence, belle de jour et encore plus de nuit. Avec une belle fontaine de Neptune à poil au milieu qui date du XVIe siècle!

> Le palazzo Vecchio

> La Galleria dell’Acadamia

> La galerie palatine

> Les jardins de Boboli. Voilà une chouette balade, ponctuée d’une fontaine à la Facteur Cheval, la grotte artificielle de Buontalenti.

 > Faire du shopping

> Aller faire un tour à la campagne, juste autour de la ville

> Faire le tour des musées (attention la ville est assez chère et aux dernières nouvelles, il n’y avait pas de city pass)

> Manger un sandwich aux tripes, THE spécialité florentine. Si possible au marché Lorenzo (on n’a pas eu le coeur) et boire du Chianti.

> S’essayer à la « slowfood » (on avait dégoté un chouette resto au bord de l’Arno) ou se gaver à l’heure de l’aperitivo

 

En fait, je me suis souvenu de pas mal de trucs…

Comments

  1. Cécile

    Mais non, vous n’avez pas changé !

  2. C’est marrant, cela ressemble énormément à la ville de Castres, dans le sud ouest de la France. En plus grand forcément !

    • alafindelaroute

      Jamais fait Castres… mais ça va me donner envie d’y faire un tour du coup. Castres, Albi… des Villes que je ne connais pas.

  3. Florence est une très belle ville, très romantique!

  4. Peu importe quand on a visité Florence, l’ivresse d’un séjour dans cette ville dure toute une vie ! Très bel article.

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial