Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 18 juillet 2017

Scroll to top

Top

4 Comments

Marilyn Monroe, les plus célèbres dessous de Palm Springs

Marilyn Monroe, les plus célèbres dessous de Palm Springs
alafindelaroute

Marilyn sera toujours Marilyn. En pariant dessus et en faisant venir la sculpture « Forever Marilyn » dans son downtown, la Ville de Palm Springs (Californie) a transformé l’essai : il semble que les touristes de toute la Californie ont fait le détour pour voir cette icône géante en 3D, haute de huit mètres (26 feets) et de une tonne et demi. Elle fait d’ailleurs partie d’un projet global de revitalisation du centre-ville d’une enveloppe de 100 millions de dollars.

 

Mise à jour : la statue est partie de Palm Springs le 27 mars 2014 pour rejoindre le New Jersey

IMG_0255 copie_Snapseed 

 

Préalablement installée à Chicago (sur Michigan avenue à partir de 2011), Marilyn a mis une semaine pour arriver à Palm Springs et presque autant pour y être remontée, à l’angle de Palm canyon drive et de Tahquitz canyon way. Entourée de palmiers et avec les montagnes en fond, elle est depuis un an et demi l’attraction-phare de la ville. Il faut faire la queue jusque tard dans la nuit pour se prendre en photo « sur » (ou « sous ») la monumentale pin-up, immortalisée par le sculpteur Seward Johnson (Jr) dans sa pose la plus lascive et la plus connue, inspirée d’une photo de Bruno Bernard (aka Bruno of Hollywood) : au-dessus de la bouche de métro du film « Sept ans de réflexion« . Ce qui a valu d’entrée à l’artiste une belle controverse : non seulement elle porte une culotte, mais en plus on la voit (shocking !). Ce sont en tout cas et désormais les dessous les plus connus de Palm Springs (vous reconnaîtrez ici une allusion à la série policière du presque même nom).

 

 

Marilyn fait partie d’une série réalisée par le sculpteur dédiée aux icônes revisitées. Seward Johnson, octogénaire anticonformiste, dont la famille a fait fortune dans l’industrie pharmaceutique, s’est interrogé sur ces monuments humains américains et sur l’image qu’on en retient et qu’on en garde, ce fameux « one moment in time« . Il a autant été décrié pour sa statue du baiser du « VJ day in Times square » (la célèbre photo où on voit un marin embrasser une infirmière le jour de la capitulation du Japon, en septembre 1945) , qu’il a réinterprété en en montrant les différents angles (alors qu’on ne voyait les amoureux que de face).

images

Pour lui, et plus encore pour la ville, son exposition à Palm Springs a été un retour à la maison. Un peu comme si Marilyn avait choisi elle-même la destination de la sculpture à son effigie. Car l’idole a souvent fréquenté ces lieux et entretient des liens légendaires avec Palm Springs. C’est ici (au Charlie Farrell’s racket club) qu’elle a été découverte par Johnny Hyde (de l’agence William Morris). C’était en 1949, Norma Jean Baker avait 22 ans. Elle serait régulièrement revenue du côté de Movie Colony avec son second mari, Jo DiMaggio et y a même acheté un bungalow dans le quartier de Las Palmas, dans les années 1950.

Il n’en fallait pas plus pour créer un (nouveau) mythe. Non loin de la statue (devant le Starbucks), son nom se trouve d’ailleurs en bonne place sur le Walk of fame local. D’autant que la belle est vraiment très réaliste : la couleur de peau est presque humaine. Sa patine contient dix couches de nuances de peintures différentes, avec un fini mat (sauf pour les éléments brillants voire perlés de ses lèvres, ongles de pieds et boucles d’oreilles. Elle est faite d’acier inoxydable et d’aluminium.

Jusqu’en mars 2014

Cet atout grand format pour le tourisme devait partir le 10 septembre 2013. De nombreux événements ont eu lieu autour d’elle tout au long des saisons : les pompiers l’ont nettoyée à la lance du haut d’une grande échelle, un concours de sosies a été organisé en août (« Marilyn-look-a-like« , avec des concurrents humains et canins !) ainsi que des concerts. La semaine dernière, Palm Springs a annoncé une rallonge avec joie : Marilyn restera finalement encore un moment sur ses terres, jusqu’au 27 mars 2014. Elle partira ensuite au New Jersey, du côté de Trenton et Hamilton, au « Grounds for sculpture« , un parc de 42 ares créé par son sculpteur, Seward Johnson. Elle y rejoindra plus de 200 sculptures et fera partie de la future rétrospective de l’oeuvre de son créateur. De quoi se rattraper poupoupidou.

 

 

Le coin pratique

> Pratique : Forever Marilyn. A voir au Forever Marilyn park, à l’angle de Palm canyon drive et de Tahquitz canyon way, downtown Palm Springs. En pleine ville et en plein air, pas d’entrée, visible tout le temps. Gratuit

Photos : A La Fin de la Route et FB Palm Springs

Comments

  1. Tes photos sont très sympa, elles permettent de bien se rendre compte des dimensions gigantesques de cette statue !
    Très glamour, très sympa ! J’imagine qu’il doit y avoir pas mal de foules qui se pressent pour aller sous la jupe de la vedette 😉 Une nouvelle tradition locale … !

    • alafindelaroute

      Une tradition locale mais qui sera bientôt terminée avec le départ de Marilyn. Malheureusement. Nous y sommes allés deux fois, et à chaque fois, c’était difficile d’avoir personne sur la photo. Comme le cloud gate à Chicago, ça attire un max

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial