Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 25 juillet 2017

Scroll to top

Top

4 Comments

Dans l’Utah, c’est Arches superstar

Dans l’Utah, c’est Arches superstar
alafindelaroute

D’Arches, j’ai des souvenirs très précis. Même près de deux ans plus tard, ce parc de l’Utah, l’un des plus beaux de notre collection, est un inoubliable. Vous savez ? Quand vous en avez vraiment plein le derche et que vous voulez juste vous évader quelques secondes pour ne pas fracasser un clavier ou jeter un téléphone à 20 mètres. Ben voilà, moi, c’est à Arches que je pense. Un parc tout en finesse et en fragilité, des paysages sculptés par le temps, une dentelle de roches unique. « C’est le plus bel endroit au monde », dit la première phrase de « Désert Solitaire ».

 

Delicate Arch en hiver (Photo wikipedia)

 

Ce bouquin, que dis-je, cette ode à Arches est signée de la main d’Edward Abbey, un ancien ranger qui a veillé sur ce territoire de 30000 hectares. Un amoureux transi, qui en 1958, a tout tenté, arrachant les piquets des géomètres, pour empêcher une route de parcourir cette contrée d’exception. La route que nous empruntons aujourd’hui pour mieux s’enfoncer sur le plateau, dominé à l’horizon par les neiges de la chaîne montagneuse de La Sal, et aller à la rencontre des fameuses arches du parc. Plus de 2000 répertoriées, mais seulement 25 notifiées sur la carte du parc, qui a fêté son millionième visiteur en 2010.

« La vie n’est pas entassée sur la vie comme ailleurs, mais vastement parsemée, avec économie et simplicité, chaque herbe et chaque buisson et chaque arbuste jouissant d’un lot généreux d’espace, et les organismes vivants se dressent braves et téméraires sur le sable sans vie et la roche stérile », poursuit Abbey. Et même si les 4×4 défilent aujourd’hui sur la langue de macadam, on le comprend, voyant ce territoire inhospitalier sculpté par l’érosion, effort discontinu de la nature depuis 100 millions d’années.

Sur ce plateau de grès ocre, rouge et crème situé à 1500m d’altitude, chaque caillou a son histoire, son petit nom. Double Arch, l’arche double, où furent tournées des scènes d’Indiana Jones et la Dernière Croisade, Park Avenue, en référence à New York (et une scène de Thelma et Louise), Balanced Rock, le rocher balancier, ou encore Delicate Arch, symbole du parc et même de l’état. Elle apparaît sur les plaques d’immatriculation, les timbres, les cartes postales, le relais de la flamme olympique est passé dessous en 2002. Une icône. Au passage, il lui reste seulement 10 à 15 000 ans à vivre. Alors, magnez-vous.

 

b8576a17-8647-4bce-9862-a1dacab6d458

« Young » Indiana Jones devant Double Arch

 

Il y a aussi Devils Garden (« Le jardin du diable », joli programme) où l’on retrouve, en bout de course, la monumentale Landscape Arch, 90m de long. En 1991, un bloc de 18m de long, 3 de large, s’est effondré, rendant désormais cette arche plus fine et fragile que jamais. A l’image du parc.

 

[googlemaps https://maps.google.fr/maps/ms?msa=0&msid=205825045507291706220.0004d5d352851e271edf1&hl=fr&ie=UTF8&ll=38.708078,-109.554237&spn=0.167527,0.109756&t=h&output=embed&w=600&h=450]

 

Appareil en bandoulière, alors que la journée s’annonçait pluvieuse, nous avons quitté Moab pour Arches en cette journée d’août 2011. Park Avenue, Double Arch, Devils Garden, Landscape Arch, Three Gossips (les trois commères), Sand Dune Arch (j’adore celle-là) pour finir à Delicate Arch Viewpoint (trop tard pour monter) alors que le ciel et les montagnes s’embrasaient. Une journée au paradis, une journée à Arches… qui méritait bien un petit diaporama.

 

 

  • Le côté pratique

> Ou loger ? A Moab bien sûr. La capitale du VTT aux USA est seulement à 8 km du parc. De Moab, vous pouvez rayonner aussi sur la vallée du Colorado et les parcs de Canyonlands et Dead Horse Point. Sinon, il y a un camping dans le parc à Devils Garden (50 places à 20 dollars, plus d’infos ici)

> Prix d’entrée : 10 $ par voiture. L’indispensable Pass America The Beautiful est bien sûr accepté.

> Accès : voir la carte plus haut. L’entrée se situe sur la route 191 et est bien indiquée.

> Quelques randonnées : Park Avenue Viewpoint (facile), Balanced Rock (facile, 500m), The Windows (facile, 1,6km), Double Arch (facile, 800m), Skyline Arch (facile, 600m), Sand Dune Arch (facile, 700m), Landscape Arch (moyen, 3,3 km), Tower Arch (moyen, 5,5km, se renseigner au Visitor Center sur la praticabilité de la route en gravier), Park Avenue (moyen, 1,5km), Delicate Arch (difficile, 5km, 150m dénivelé, à voir au coucher de soleil) ou Delicate Arch Viewpoint (facile, 100m, voir photos), Devils Garden (difficile, 11,6 km, une quinzaine d’arches), Fiery Furnace (difficile, un dédale de canyons sans chemins précis, réservation obligatoire au Visitor Center). Pensez à l’eau (4l par jour et par personne).

A voir sur la carte du parc ci-dessous

 

archmap

 

A bientôt

A voir aussi, un autre parc de l’Utah : Capitol Reef

Comments

  1. Yann

    On y était le même jour, je crois….

    PS: par contre, pour Delicate Arch, vous aviez fait les feignasses ! 😉

    • Des petites feignasses. En fait, on devait vous retrouver là-bas au coucher du soleil. J’en avais discuté avec Romain mais vous aviez finalement changé d’idée. On a longtemps tourné sur le mauvais parking (celui du viewpoint) en vous cherchant et du coup, on a perdu un peu de temps. Et le lendemain, c’était trop tard, nous devions filer. Au prochain voyage, on ira au pied de Delicate 😉

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial