Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 19 septembre 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Un hummingbird, ça trompe énormément !

Un hummingbird, ça trompe énormément !
falbalala

Je repense si souvent à lui qu’il méritait bien une petite chronique. Moi qui déteste les oiseaux, je suis tombée amoureuse du « hummingbird« , ce petit colibri (le plus petit oiseau du monde avec de six à 15 centimètres de long) qui n’a pas de bec mais une trompe. On a croisé son vol en août 2011 à l’entrée du parc national de Zion (Utah, Etats-Unis) à Springdale, sur le parking d’une station-service.

IMG_1443

Il n’est présent que sur le continent américain, de l’Alaska à la Terre de Feu. Même en zoo, je n’en avais jamais vu (et je crois bien que je n’en ai jamais revu depuis, si ce n’est lors de ce même périple). Impossible d’acheter ou d’importer en France cet oiseau mouche si gracile, à l’élégant et rapide battement d’ailes (une sorte de rétro-ailo-pédalage, puisqu’il est le seul à savoir voler en marche arrière, à dix battements d’ailes par seconde). Je lui envie aussi sa façon de se « fondre » à son territoire : sa couleur varie en fonction des fleurs sur lesquelles il se pose. On ne va pas entrer dans un débat de vocabulaire, mais il en existe de nombreuses sous-espèces, dont une qui s’appelle « Colibri de Delphine », colibri delphinae en latin (et toc !).  

Le hummingbird vole de fleur en fleur et y glisse sa trompe pour en sucer le nectar. Polygame, le colibri a tendance à faire la cour, à la saison des amours, via des parades assez ritualisées… mais les mâles doivent parfois s’y mettre à plusieurs pour émettre un chant suffisamment audible par les femelles. Assez agressifs, ils n’ont que peu de prédateurs.

[vimeo http://www.vimeo.com/3930488 w=700&h=394]

Très à la mode au XIXe siècle, ils n’étaient pas seulement reproduits sur les bijoux : leurs plumes étaient utilisées pour décorer les chapeaux… quand ils n’étaient pas empaillés pour en faire des broches. Particulièrement sensibles à leur milieu, les hummingbirds, sont désormais protégés aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, beaucoup d’habitants se déclarent « Hummingbirds friendly » et installent dans leur jardin des abreuvoirs spéciaux remplis d’eau au sirop (comme celui en photo), dans lesquels ils viennent gaiement tremper leurs trompes. Vous le voyez, même une station-service bondée ne leur fait pas peur.

Les hummingbirds ont inspiré plusieurs artistes (Wilco, ci-dessous, Cocoon…). Il y a même un fllm à sortir en 2013 de Steven Knight mais ça ne parlera pas des petits oiseaux…

 

 

IMG_4441 copie bannière

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial