Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 15 août 2017

Scroll to top

Top

3 Comments

Don Q Inn : dormir dans une montgolfière, un igloo ou une capsule spatiale

Don Q Inn : dormir dans une montgolfière, un igloo ou une capsule spatiale
falbalala

L’interstate 20, qui relie Seattle à Chicago, est par moments d’un ennui mortel. Pour rompre avec la monotonie ambiante, on a décidé l’été dernier de prendre les chemins de traverse et de se perdre dans les confins du Wisconsin, la région des Wisconsin Dells plus précisément. Itinéraire plus sympa mais absolument rien à voir, si ce n’est quelques Amishs… et un « crash » d’avion, à Dodgeville.

Enfin c’est ce qu’on a cru, comme tous les automobilistes qui atterrissent un jour dans cette petite bourgade et aperçoivent, au loin, un avion posé devant un grand bâtiment rouge (les marques de freinage sur la route en témoignent). Le choc passé, on se rend compte qu’il n’y a pas de cris, pas de fumée, pas de firemens. Que ferait donc un Boeing échoué au milieu de nulle part, sur cette petite route 23 ? On s’est arrêté pour le savoir… et appris qu’il était là, posé dans son champ depuis 35 ans, et fait partie de l’un des hôtels américains les plus vintages.

[googlemaps https://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=Don+Q+Inn,+Wisconsin+23+Trunk,+Dodgeville,+WI,+United+States&aq=0&oq=Don+Q+Inn,+&sll=42.990837,-90.139539&sspn=0.00846,0.021501&t=h&ie=UTF8&hq=&hnear=Don+Q+Inn,+3658+Wisconsin+23+Trunk,+Dodgeville,+Iowa,+Wisconsin+53533-8904,+%C3%89tats-Unis&ll=42.990837,-90.139539&spn=0.033838,0.086002&z=14&output=embed&w=425&h=350]

Là, c’est le « Don Q Inn », un hôtel rouge tout en longueur qui se prétend « unique au monde » et promet à ses visiteurs de les « transporter dans le monde de (leurs) rêves ». On pousse la porte et le ton est donné, dès le lobby, avec des sièges de barbiers et de dentistes d’un autre temps. La publicité n’est pas mensongère : outre l’avion, qu’il est possible de visiter, des chambres standards et un restaurant auquel on accède par un tunnel souterrain (le Sam & Maddies), le Don Q Inn possède 25 « fantasy suites » et chambres insolites et romantiques (parfois à la déco un peu douteuse) qui promettent de passer une nuit pas comme les autres. Délicieusement kitsch.

Alors, et vous… quelle chambre choisiriez-vous ?

> «  The Cave » : une grotte préhistorique où se tirer par les cheveux tranquillement

> «  Casino Royale » : des miroirs partout (Vegas style) pour faire all-in
> « Cupid’s Corner » : un lit en forme de cœur, une baignoire en marbre noir et des miroirs au plafond

> « Jungle safari » : qui sera votre Tarzan ? Ou votre Jane ?
> « Geisha Garden » : un vrai jardin japonais
> «  Arabian Night » : avec une tente (Colonel Khadafi style)
> « Northern Lights » : ambiance arctique et poutous dans l’igloo

> «  Swinger » : un lit suspendu par des chaînes pour les fans de bondage

> « Tranquility base » : odyssée dans l’espace à bord d’une réplique de capsule Gemini
> « Up, up and Away » : une vraie montgolfière et son matelas à eau pour s’envoyer en l’air

> « Sherwood Forest » : avec de vrais arbres. Préparez vos collants…de Robin des bois
> « The Steeple » : un authentique clocher de plus d’un siècle sur trois étages (la baignoire, le lit et un coin lounge). Amen

> « Float » : le lit dans un drakkar

Intéressant, non ? Et ce n’est pas « si cher » que ça en plus : comptez moins de 150 euros la nuit.

A l’origine, le Don Q Inn, ouvert en 1968, était un diner coffee-shop, un restaurant-musée rempli d’objets de collection tenu par Sir Don Quinn. Pilote d’entreprise, il avait l’habitude de « garer » ses avions, entre deux trajets, dans son jardin. Pratique. C’est ainsi qu’il eut l’idée d’en installer définitivement un sur place. Ce fut un gros : un boeing C-97G Stratofreighter, déjà célèbre pour avoir partagé l’affiche d’un spot télé pour la Ford Cougar avec Farrah Fawcett. On y voit la (jeune) actrice, alors au faîte de sa gloire dans « Drôle de dames » câliner un cougar et minauder autour de l’avion, dont elle a d’ailleurs dédicacé la carlingue (la signature y est toujours).

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=OCdTgh2_Lq4]

L’avion est arrivé à la fin des années 1970 (1977-1978) dans les Wisconsin Dells. Le Boeing a atterri sur la route, bien sûr fermée pour les opérations. Une manoeuvre périlleuse, le train d’atterrissage dépassant de trois pieds la largeur du bitume.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=bS_ogd5MRmo]

Don Quinn est mort en 1988, mais son établissement lui a survécu. Passé dans d’autres mains, il a gardé ce charme suranné qui en fait un lieu unique au monde. Malheureusement, nous n’avons pas pu y dormir (on devait être à Chicago le soir même, à 3h30 de route) mais on y reviendra, c’est sûr. Sur les sites d’avis de voyageurs, les commentaires sont des plus dithyrambiques ; sauf ceux qui n’ont pas compris le concept et ne s’attendaient pas à faire un tel bond dans le temps.

En fait on cherchait ça : House on the rock

Parmi la poignée d’attractions du sud-ouest du Wisconsin, on était à la recherche de « la maison sur le rocher », une espèce de demeure mégalo imaginée par un certain Alex Jordan Jr, collectionneur acharné et architecte à ses heures, ouverte au public dans les années 60. Héritage de son père, qui a avait bâti cette maison d’inspiration japonaise, il l’a ornée (avec plus ou moins de gout) et améliorée d’année en année jusqu’à sa mort en 1989. Dans cette région, encore sous le charme de l’enfant du pays (l’architecte Frank Lloyd Wright), elle renferme le plus grand carrousel d’intérieur du monde et plusieurs « univers » (reconstitution d’une vieille ville américaine, architecture, expositions, antiquités, objets étranges, automates, un canon immense…). Aujourd’hui, trois activités coexistent sur le site: l’attraction elle-même, un complexe où dormir (c’est assez cher) et un golf. On a trouvé l’entrée (mais c’était fermé !) mais on a réussi à en voir un bout en haut de la colline.

Le coin des adresses

> Où ? Dans Don Q… je plaisante. A Dodgeville (Wisconsin), 3658 Wisconsin 23 Trunk, Dodgeville, WI 53533, États-Unis. (608) 935-2321. www.donqinn.net
Tarifs : De 125 à 169 dollars les original et fantasy suites ; 59,95 dollars la traditionnelle. Des visites sont organisées le week-end. Roses et pique-nique à la demande.

> Une vidéo récente du Huffington Post sur le Don Q Inn : http://videos.huffingtonpost.com/entertainment/visit-the-don-q-inn-in-milwaukee-wisconsin-517146704

> Le restaurant Sam & Maddies est au 3656 Wisconsin 23 Trunk, Dodgeville, WI 53533, États-Unis. www.samandmaddies.com

> The House on The Rock, 5754 Highway 23, Spring Green, Wisconsin. http://www.thehouseontherock.com

Photos : A la Fin de la Route, site internet du Don Q inn, tripadvisor, Hollywoodstory et Flickr

IMG_4441 copie bannière

Comments

  1. Stéphane

    Bonjour !

    Très bel article et parfaitement rédigé !!

    Je manquerai pas de revenir 🙂

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial