Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 25 juillet 2017

Scroll to top

Top

4 Comments

Les soldes à Londres : c’est le moment d’y penser

Les soldes à Londres : c’est le moment d’y penser
helene3101

… ou comment revenir avec 250 euros de découvert, avec l’aimable collaboration d’Hélène Leclerc.

On vient tout juste de sortir des petites robes d’été et des sandales et on n’est pas encore entré dans les doudounes et moon boots. Qu’importe : il est déjà l’heure de penser aux soldes d’hiver. Pour les modeurs et modeuses avertis, une seule destination : Londres, ville réputée pour casser le plus les prix en Europe (de 50 à 70%). Ça tombe bien, les réservations ouvrent tout juste. Les soldes démarrent cette année le mardi 26 décembre, lendemain de Noël (Boxing day). On les a testées l’an dernier, en trois jours, fin janvier 2012, entre girls : la dernière semaine où les meilleures affaires sont au rendez-vous.

 

 

Les endroits incontournables

 

[googlemaps https://maps.google.fr/maps/ms?msa=0&msid=205825045507291706220.0004cc01d67847b77af95&hl=fr&ie=UTF8&t=h&ll=51.516518,-0.181416&spn=0.047874,0.095147&output=embed&w=700&h=500]

 

  • Oxford Street et Regent Street

Dans ses deux rues sans fin et adjacentes, on retrouve toutes les enseignes « grand public » et fashion. Ex : Top shop,  l’enseigne qui a reboosté son image avec  son ambassadrice de charme Kate Moss, alias la Brindille. Avis aux « fashionistas », vous ne pourrez pas résister aux it-bags exposés au rez-de-chaussée ou aux petites chaussures dernier cri… Descendez les étages et retrouvez tout un rayon vintage que vous apprécierez entre une bonne petite pause au coffee corner.
L’adresse idéale pour renouveler votre stock de basics : du débardeur noir au t-shirt manches longues col en V et toujours à petits prix ! Et ce n’est pas la princesse Kate qui vous dira le contraire, elle y a gardé ses habitudes.
Le petit plus : les enseignes d’Oxford Street ferment tardivement (20 heures et plus  pour certains magasins).

 

 

 

  • Le marché de Camden

Sortez de votre hôtel, grimpez dans un taxi (oubliez le métro, les bonnes affaires n’attendent pas !) et prenez la direction de Camden Market, le quartier underground où l’on trouve des pompes à talons compensés et où on se fait tatouer entre deux portes. La tendance 2012, c’était le t-shirt fluorescent à découvrir dans des tunnels magasins, plongés dans la pénombre. Nous, on a craqué pour des robes « so british » et stylées pour 25 livres les deux (soit une vingtaine d’euros)
Toute bonne shoppeuse sait qu’acheter donne faim, alors n’hésitez pas à vous arrêter aux étals pour déguster un bon cupcake.
Le petit plus : pour ceux et celles qui n’ont pas le mal de mer, vous pouvez aussi choisir l’option bateau pour vous rendre à Camden.

 

 

 

 

  • Soho

Idem dans ce quartier hyper animé, au nord de Picadilly Circus, où il fait aussi bon sortir. Des tonnes de petits magasins über-branchouilles et décalés.

 

 

 

 

  • Les grands classiques

Comme Harrod’s (87-135 Brompton Road) ou Selfridges (400 Oxford Street). Chez Harrod’s, outre le memorial Diana & Dodi, et les alléchantes vitrines de nourritures au rez-de-chaussée, faites un tour au dernier étage pour voir les nouveautés pour vos animaux. Du grand n’importe quoi.

 

 

 

 

  • Les centres commerciaux

Pour ceux qui cherchent à éviter la foule (ou le smog), c’est LA solution : de grands centres commerciaux couverts où se retrouvent les enseignes du centre. Ex : Westfield shooping center, à l’extérieur du downtown.

 

 

Ce qu’on a ramené

Dans notre shopping bag, nous avons ramené.
Delphine : un jean large serré aux mollets (oups en taille 44), direction carton pour vide-grenier, une robe avec pétales de fleurs, 36 bijoux dont une bague bouche deux doigts, Une robe verte vintage dénichée chez Top Shop, des sandales noires à fleurs payées 5 livres et bien sûr une veste velours couleur grise pour l’homme de la maison…
Le petit plus : un magnet du mariage de Kate et William

Hélène : un pull long noir et chaud pour l’hiver, une blouse ample de la même couleur, des bracelets noirs et champagne pour habiller la tenue, des ballerines pour les beaux jours, des sous-vêtements de chez Primark et une chemise à carreaux rouge qui met un peu de gaieté aux tenues d’hiver
Le petit plus : un t-shirt tout doux de chez French Connection ramené à son chéri

Bilan : allez-y sans shopping-list car vous ne trouverez jamais la paire de bottes noires basique ou le manteau dans votre taille et couleur préférée. Laissez vous plutôt aller aux coups de cœur toutes saisons. On y retourne cette année ?

 

 

Les tendances de la saison : les must have

Style cavalier, avec à vos pieds, des bottes cavalières, du noir pour un style gothique, un sweat large à motifs animaux ou imprimé science fiction, un col claudine façon petite fille sage, un pull ethnique…

 

 

Le budget

  • Billets d’avion

Départ de Lyon, avec EasyJet : 270 euros à deux, aller retour. Attention c’est la galère, les quatre aéroports sont très loin du centre, comptez 100 euros de taxi pour rejoindre votre pied à terre ou 20 euros de bus à rallonge. Notre conseil : pour 100 euros de plus, privilégiez l’Eurostar qui vous ramène directement au centre ville.
Ex : Lastminute.com propose actuellement des week-ends à partir de 135 euros par personne (trajet + hôtel)

 

  • Sur place

Prévoir au minimum 500 euros de panier soldes tout compris. Attention tout y est très cher, y compris le métro, dont le mystère de la tarification n’a pas encore été levé par les plus grands scientifiques.
Pour manger : plats typiques (fish and chips…), sushis ou une petite Caesar Salad.

 

Quelques liens

http://streetsensation.co.uk/
http://www.visitlondon.com/fr/endroits_a_visiter/shopping/
http://www.frenchinlondon.com/blog-francais-londres/2011/03/les-magasins-a-ne-pas-louper-a-londres-shopping-london-mode-sexshop-london/

Comments

  1. Trop risqué pour moi! Je reviens ruinée si j’y vais !!!

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial