Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 14 novembre 2017

Scroll to top

Top

6 Comments

Capitol Reef : de l’ocre, du vert et des pommes

Capitol Reef : de l’ocre, du vert et des pommes
alafindelaroute

Dans la gargantuesque collection de parcs nationaux que compte l’Utah, Capitol Reef ne fait pas figure de premier de la classe. Subissant la concurrence des Zion, Arches, Canyonlands ou Bryce Canyon, celui qui s’ouvre au bout de la splendide Scenic Byway 12 et est souvent traversé à toute berzingue par les touristes en transit vers Moab, mérite un peu plus de respect. S’il vous plaît.

 

 

En ce jour d’août 2011, surpris par la beauté du lieu, nous avons pris quelques heures pour en voir un bout, un petit bout (le parc fait 979 km2 tout de même). La veille, Bryce Canyon et ses cheminées de fée, sous des températures dépassant les 40 degrés, nous avaient rincés. Nous quittions notre motel à Tropic avec comme seul objectif de rejoindre Moab et de profiter de la route, la fameuse Scenic Byway 12 (J’y reviendrai dans une chronique spéciale). Capitol Reef ne devait être qu’une escale. Finalement, ce fut bien plus.

 

 

Après un premier arrêt à Goosenecks Overlook (voir les photos ci-dessus), offrant un chouette point de vue sur le canyon creusé par la rivière Sulphur Creek, le tout face au Chimney rock, visible de la route, nous découvrons le coeur de Capitol Reef, l’oasis de Fruita. Dans cet état et ce parc dominés par le rouge et l’ocre, une coulée verte s’invite en plein coeur du parc. Des pelouses, des vergers où gambadent biches et marmottes (ça gambade une marmotte ?), et quelques maisons en bois, la ferme Gifford ou la vieille école de Fruita. Un endroit surréaliste qui invite, forcément, à mettre le pied sur le frein et poser son bolide. A ne pas rater aussi, le Hickman Bridge, une belle arche non loin de la route principale.

 

 

Comme d’habitude, nous mettons le cap sur le Visitor Center pour mieux nous organiser. Les secteurs de Cathedral Valley (100 km de pistes, 4×4 obligatoire) et Waterpocket Fold (accessible par le Burr trail, qui se prend à Boulder sur la 12) étant trop éloignés, nous misons sur Capitol Gorge (voir la carte du parc ci-dessous).

 

Capture d’écran 2012-09-21 à 18.43.56

 

Facile, rapide, et beau. Au départ de Fruita, une route de 13 kilomètres (Pass America The Beautiful demandé ou droit de passage de 5 $) nous rapproche de Capitol Gorge. Les derniers hectomètres, sur une piste, donnent l’impression de s’enfoncer au plus profond des gorges, aux parois de plus en plus vertigineuses – voire oppressantes. Sur le retour, nous croiserons des chèvres de montagne. Arrivé au parking, il faut finir à pied. Une marche facile et agréable. Sur les parois de Capitol Gorge s’affichent des pétroglyphes et le Pioneer Register, ce qui fait toujours son effet, tandis que les gorges s’abaissent peu à peu. Au moins, contrairement à d’autres parcs (Zion, tu sais que je parle de toi), l’endroit est désert et très reposant.

 

 

Une fois de retour à Fruita, nous avions une petite idée derrière la tête. Capitol Reef propose une activité sympa : cueillir ses propres fruits. Dans les vergers bordant la Fremont River poussent poires, pommes, prunes et coings.
Comment fonctionne le  » U-Pick » à Capitol Reef ? Facile. Il faut d’abord se renseigner au Visitor Center pour savoir quels vergers sont ouverts et quels fruits sont mûrs. Nous, c’étaient les pommes ou rien d’autre. Démonstration en images. Attention, cascadeurs professionnels.

 

1. Repérer l’endroit. Check.

 

 

2. Infiltration.

 

 

 

3. Suivre le plan.

 

 

4. S’armer jusqu’aux dents.

 

 

5. Repérer sa proie.

 

 

 

6. Passer l’ennemi par les armes et fanfaronner quand la victoire est acquise.

 

 

7. Fêter son succès (elles n’étaient pas mûres, grrr).

 

 

8. Passer à la caisse (si vous le désirez) puis s’exfiltrer.

 

 

Vous l’aurez compris, Capitol Reef mérite mieux qu’une traversée l’oeil rivé sur sa montre. Promis, nous reviendrons. A bientôt.

 

Le coin des adresses

> Pour arriver à Capitol Reef depuis Bryce Canyon : prendre la Scenic Byway 12 jusqu’à Torrey puis bifurquer à droite sur la 24. C’est elle qui traverse le parc.Temps estimé : 2h50.
> Pour arriver depuis Moab : prendre la 191 vers le nord, puis l’autoroute 70 vers l’ouest, avant de finir par la 24. Temps estimé : 2h35
> Le site internet du parc national de Capitol Reef : http://www.nps.gov/care/index.htm

 

Comments

  1. Sympa la cueillette !

  2. Quel joli blog… merci pour l’évasion !
    c’est via GBA que je l’ai découvert et j’ai évidemment voter !

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial