Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 19 septembre 2017

Scroll to top

Top

One Comment

Santa Barbara, tu me diras pourquoi…

Santa Barbara, tu me diras pourquoi…
alafindelaroute

Aujourd’hui, petit focus sur Santa Barbara. Vous aussi, vous avez été traumatisés par votre soeur (bisous soeurette) qui vous infligeait les aventures guimauves de Cruz Castillo, Eden et de Kelly Capwell ? Alors que, nom de dieu, vous rêviez de regarder sur l’autre chaîne le mulet de MacGyver réduire à néant une petite armée avec deux boîtes de conserve et un tube de glu.

Santa Barbara, c’est 2137 épisodes de 42 minutes. 89754 minutes, plus de 62 jours d’intrigues en bois et d’histoires d’amour cul cul la praloche. Sans oublier un générique français à vous hanter pendant plusieurs générations…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=vj2Azxfq-aQ]

Mais Santa Barbara, c’est aussi une ville, que nous avons traversé en août 2011. Située à deux heures au nord de Los Angeles, la cité cossue de la riviera américaine abrite 90 000 habitants. Des palmiers, une plage immense, une très belle jetée, des boutiques de luxe mais toujours une certaine décontraction à la californienne. Santa Barbara, très chic, très sea, très sun… Le tout méritait un petit diapo avec les photos de Delphine.

Petit jeu en contrebas de la jetée. J’ai gagné, j’ai fait un voeu, je n’ai pas récupéré mes 25 cents.

En arrivant sur la jetée, j’ai été attiré par une voix particulière parlant français. Au deuxième plan (t-shirt marron,) il me semble qu’il s’agit de Mustapha El Atrassi (La nuit nous appartient sur NRJ 12). Non ?

Voilà, ça, c’est Santa Barbara. Effacez la guimauve de votre esprit et remplacez-là par ça, vous serez guéris. A très vite.

Comments

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial