Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

A la fin de la route | 18 juillet 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Le Québec comme une évidence

Le Québec comme une évidence
alafindelaroute

Entre « La belle province » et moi, les liens ont toujours été particuliers. J’ai de la famille là-bas, c’est l’une des contrées que j’ai le plus souvent visitée, avec à chaque fois l’envie d’en voir un peu plus, d’aller un plus loin, tout en restant en contact avec les habitants, parmi les plus accueillants que je connaisse.

 

Nous avons donc décidé d’y retourner en juillet-août 2009, avec une idée : aller le plus au nord, au bout de la route 138, jusqu’à Natashquan et ses cabanes de pêcheurs. Ma famille nous prêtait un véhicule, du matériel de camping et côté logement, nous n’avions rien planifié.

L’itinéraire était le suivant : Montréal, Québec, Parc du Saguenay, Lac Saint-Jean, zoo de Saint-Félicien, Tadoussac, Sept-Îles, Parc de la Minganie, Nastashquan, demi-tour jusqu’à Godbout, traversier, Parc de la Gaspésie, Parc du Forillon, Percé, baie des Chaleurs, vallée de la Matapédia, Parc du Bic, Lévis, traversier, Québec, Montréal. Soit plus de 4000 kilomètres.

Pour planifier, c’est par ici.

 

 

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial